Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Accueil > La Municipalité > Historique

Historique

Historique du nom

histoirebeuvry

 

Avant de s'appeler Beuvry-la-Forêt, la commune a connu des noms bien différents. Dans les archives de l'abbaye de Marchiennes, on trouve trace en 877 de "Villa Bebrogium". En 1120, l'abbaye possède "l'église avec autel, 44 courtils et un moulin". Il s'agit d'un moulin à eau installé sur le courant de l'Hôpital, dont on trouve trace dans les albums de Croy.

Tour à tour, les appellations se succèdent allant de Villa Bebrigum, Villa Beuvri, Villa Beuvrui, Villa Beuvri cum Vivario, qui devint progressivement Beuvery, Beuvrie, Beuvruy, Beuvries, Beuvry-lez-Orchies, et enfin Beuvry-la-Forêt depuis août 1969 ! Ce nom serait un dérivé de bièvre ou beuvron qui signifie castor.

Beuvry-la-Forêt appartenait probablement au VII° siècle à Sainte Rictrude, aristocrate d'Aquitain et épouse d'Adalbaud, comte de Douai qui fonda l'abbaye de Marchiennes en 630. Ste Rictrude créa un monastère de femmes en 643 où elle se retira à la mort de son mari.

Le blason

  blason

Le blason du village est celui représenté sur les armoiries de l'abbaye de Marchiennes qui posséda la seigneurie de Beuvry-la-Forêt jusqu'à la révolution.

L'église Saint Martin

eglise

 

Elle a été construite en 1787, en remplacement d'un édifice plus ancien.

C'est une construction de briques, de grès, de pierre blanche et d'ardoises.

Elle a subi de gros dégâts à la première guerre mondiale, touchée par une bombe. Elle fut restaurée et ouverte au culte en 1927.

Le presbytère

presbytere

C'est une construction de 1775. Il est l'œuvre des moines de l'abbaye de Marchiennes. A l'époque, le bâtiment abritait une infirmerie, un refuge pour les nécessiteux.

Toujours en bon état, il se situe rue de l'abbé Bouquerel. Aujourd'hui, il sert aux activités de la maison de retraite toute proche.